On arrive à Zion une fois la nuit tombée. Tous les campings du parc national sont complets, du coup on se rabat sur un camping privé à l’entrée du parc.

Après une bonne nuit de sommeil et un réveil pas trop tardif (pour éviter la chaleur), on charge la voiture pour entrer dans le parc national.

A noter que mettre trop de choses à charger sur la prise allume-cigare (moteur éteint), ce n'est pas une super idée. :o  D'un autre côté, pousser une voiture sur un terrain plutôt sablonneux afin de la démarrer, c'est une manière comme une autre de se réveiller. :wouaf:

A Zion, il y a un système de navettes gratuites (et obligatoires), un peu comme au Grand Canyon, et ça a l’air presque aussi touristique.

Notre objectif : angel’s landing, une rando réputée aérienne et avec une belle vue.
Le paysage est bien beau, et différent des autres parcs : c’est des forêts dans des vallées encaissées, bordées de falaises rouges et immenses.
La rando est très fréquentée, et la fin se fait sur une magnifique arête. :love: Ça vaut bien le coup malgré la foule !

[photo]

[photo][photo][photo]

[photo]

[photo]

[photo]

[photo][photo][photo]

On redescend manger un coup, puis on repars en direction de Vegas.

Contrairement à la dernière nuit qu’on a passé là bas, on a réservé un vrai hôtel-casino non loin du strip. On a deux chambres avec deux lits immenses, et avec une vue bien dégagée du 23e étage. Moquette partout, quatre piscines en plein air, rooftop nightclub : pas de doutes on est bien à Vegas !   :nofret:

[photo]

[photo][photo][photo]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.