Au port de Tanger, on se fait assaillir par un essaim de chauffeurs de taxi qui nous proposent leur services. On s'éloigne un peu de la zone pour pouvoir héler un taxi tranquillement, et surtout à un tarif à peu près normal.

Pour ce soir et le soir d'après, on dort en couchsurfing. En attendant que notre hôte soit disponible, histoire de bien s'immerger dans la culture marocaine, on se prend un petit thé en terrasse d'un café... ou Noémie est la seule femme. :gratgrat: Le café est tellement fort qu'il me retourne un peu l'estomac...  :sick:

Heureusement, notre hôte arrive avant qu'on soit obligé de prendre un deuxième thé, ce qui m'aurait probablement achevé.  On se rend donc chez lui. Il s'appelle Elias, et sa femme Miriem. Bien que très sympa, le gap culturel est important : sa femme, voilée, refuse de me serrer la main.  :figti:   Ils nous offrent le repas, puis on part découvrir un peu la ville pendant qu'Elias et Miriem préfèrent rester chez eux.

On y va au hasard, en direction de la mer. On voit donc pas grand chose d'intéressant, mais ça nous permet d'avoir un premier aperçu. En tout cas, le bord de mer a l'air plutôt agréable.

[photo]

On retourne chez Elias et Miriem, et on arrive dans l'appartement alors qu'ils sont en pleine prière.

On va ensuite dormir sur des tapis épais à même le sol. C'est pas si inconfortable que ça, et j'aurai même bien dormi si un énorme cafard n'avait pas eu l'idée de venir se balader sur mon visage en pleine nuit.  :fear:

Le lendemain matin, on prend le "grand taxi" avec Elias (qui se rend au travail) pour rejoindre le centre ville.

Une petite explication sur les taxis au Maroc s'impose, parce que c'est pas simple :  :fez666:

Les "grand taxi" sont un peu les Marshroutka Marocaines: c'est des grande voitures, familiales type Dacia Lodgy ou des fois des Mercedes 240D ou on s'entasse à 7 dedans (4 a l'arrière, 3 a l'avant)  :mr_mat: Ils font toujours les même trajets, parfois entre les villes, et partent quand ils sont pleins.

Il y a également des "petit taxi", qui sont des taxi classiques comme on peux avoir n'importe ou. Par contre, ils ne sortent jamais des villes. Si jamais les itinéraires coïncident, ils hésitent pas à s'arrêter pour prendre plusieurs clients.

Bref, on sort de notre taxi, et on va se balader dans la Médina. Pour ceux qui savent pas (comme moi avant d'aller au Maroc  :$ ), une Médina c'est le centre ancien d'une ville. Celle de Tanger est hyper jolie, avec plein de rues étroites bordées par des bâtiments peints en couleurs vives:love:

[photo]

[photo]

[photo]

[photo]

Après le repas de midi, on se trouve un peu désœuvrés, du coup on va traîner sur la plage et sur le bord de mer... Deux nuits à Tanger, c'est bien suffisant !

On retourne chez Elias et Miriem en début de soirée, histoire de pouvoir discuter un peu avec eux. On va ensuite dormir, et ce coup ci, aucun cafard ne viendra me réveiller.  :zjk:

Le lendemain matin, on plie bagage et on va directement prendre le bus en direction de la ville de ChefChaouen. On choisit la compagnie "Nejme Chamal", et... c'est du local : bus blindé, pas de clim, sièges défoncés... Mais bon, pour 3h de trajet, ca fait bien l'affaire !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.