Cette année, pour les vacances, on a décidé de pas aller trop loin, et de découvrir un pays qui nous parait exotique mais pourtant proche : le Maroc :bounce:

Notre première idée était d'y aller à vélo, mais on s'est dit que c'était pas l'idée du siècle et qu'on allait mourir de chaud.  :rus:   Du coup, on a décidé d'y aller en blablacar, histoire de prendre un peu notre temps.

Première étape de nos aventures : Perpignan, après un trajet depuis Grenoble avec des vacanciers.

A Perpignan, on voulait initialement dormir en couchsurfing. N'ayant pas trop de réponses, on c'est rabattu sur airbnb.

Mais une couchsurfeuse (Alheli) a quand même fini par nous répondre. Vu qu'on avait déjà un hébergement, elle nous a proposé de rejoindre un groupe de couchsurfers pour aller à un festival : le désertival

Du coup, après avoir passé l'après-midi à déambuler dans la ville, c'est avec un groupe venu de tout les horizons (Brésil, Iran, Mexique, ...) que l'on va au festival.

[photo]

Le desertival est un vrai truc de hippie, avec:

Quand on retrouve notre lit, il est déjà 1h du matin. Une première journée bien remplie !

Le lendemain, on a à peine le temps de discuter avec nos hôtes (très sympas) : il faut qu'on file prendre notre blablacar pour Valencia. Le hasard fait qu'il s'agit d'un couple de marocains... qui va au Maroc.  La discussion est marrante : on apprend notamment que notre conducteur, musulman, a fait commercial pour... fleury-michon:gratgrat:

On arrive à Valencia en début d'après midi. Contrairement à Perpignan, il fait bien chaud. Notre @#&!  :athlonmp: d’hôte couchsurfing étant injoignable malgré qu'il ait accepté notre demande, nous voilà obligés de trouver à l'arrache un airbnb. Ma toute première mauvaise expérience couchsurfing !  :grise_mine:

On pose donc notre sac dans un airbnb moyen, et on passe quelques heures à organiser la suite du voyage : logement, transport, ... On décide de passer une nuit supplémentaire à Valence, Puis une nuit à Malaga, puis d'aller à Tarifa prendre le ferry pour Tanger.

Il est déjà tard quand on sort pour manger, et on se couche de nouveau pas très tôt.

Du coup, le lendemain matin c'est à une heure relativement tardive que l'on se lève et que l'on va déposer nos sac dans un nouveau airbnb (celui de la veille étant complet). On part ensuite visiter la ville : marché, cité des arts et science (trop trop beau ! :love: ), puis enfin la plage que l'on atteint en traversant un espèce de no man's land trop bizarre.  :heink:

[photo]

La cité des arts et sciences :

[photo]

La fin de la journée se déroule en mode farniente sur la plage.  :franck75:

Le lendemain matin, pas de grasse matinée ce coup ci : notre blablacar est à 7h.

C'est une hippie en robe trouée conduisant un van volkswagen california qui nous conduit juqu'à Almeria. A Almeria, on mange et on profite du bord de mer pendant 4h avant de reprendre un covoiturage à 18h pour Malaga.

Une fois à Malaga, on pose nos sacs dans l'auberge de jeunesse, et on file se balader en ville. On est plutôt agréablement surpris : c'est beau, animé et moins cher qu'à Valencia ! On profite donc à fond de notre dernière soirée en Espagne.

Le lendemain matin, on prend un blablacar à 10h pour rejoindre Tarifa. C'est une petite ville côtière très sympa. De l'autre coté de la mer, on voit distinctement les côtes marocaines, distantes seulement d'une quinzaine de kilomètres.

[photo]

Après avoir pris le temps de se poser un peu, on embarque donc sur le ferry pour une traversée de 35 minutes qui nous fait changer de continent...  :zjk:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.