Tosor est une petite ville assez rustique située sur la rive sud du lac Issyk-Koul, dont les rues en terre battue sont pleines d'enfants qui se précipitent vers nous pour nous dire "hello" sitôt qu'on arrive. :niarkotic:
On a bien galéré au début pour trouver un hébergement, mais on a finit par tomber sur la "dostan guesthouse" qui nous avait été recommandée par Valentine et Flo. Après hésitation, on finit par accepter de dormir dans une vraie chambre et non sous la tente.

[photo]

Toute la ville est plongée dans le noir depuis le matin :  apparemment un arbre est tombé sur une ligne, et ils n'ont pas l'air très pressé de rétablir le courant. :gratgrat:  Cette coupure nous a valut d'expérimenter une douche à la chandelle sur le reste du cumulus : le comble du romantisme !  :wouaf:

On rencontre deux voyageurs autrichiens avec qui on passe une courte soirée : la fatigue se faisant sentir, on va de nouveau au lit un peu tôt. Heureusement qu'on est pas sous tente : la nuit a encore une fois été plutôt orageuse. :tigui:

Le lendemain, on décide de passer une journée un peu tranquille après le trek de ces derniers jours. Le début de la matinée est consacré à une lessive monstrueuse de tout les habits utilisés pendant le trek.

Puis on part dans la vallée de skazka, appellée aussi "fairy tale canyon", non loin de la ville. C'est bien dépaysant et assez joli : ça m'a pas mal fait penser à bryce canyon, avec beaucoup moins de touristes. Là bas, on tombe à nouveau par hasard sur Valentine et Flo. Le monde est petit !  :xx_xx:

[photo]

[photo]

[photo]

Après le canyon, on revient à Tosor en auto stop. Puis on va sur la plage profiter de la fin d'après-midi, jusqu'à qu'un orage éclate à nouveau.  :dugnou29:

[photo]

[photo]

On revient ensuite à la guesthouse, ou l'électricité est enfin de retour.  :zjk:

En conclusion, la rive sud du lac (ou du moins la ville de Tosor) est beaucoup moins touristique et beaucoup plus "nature" que la rive nord : pas de bars, de restos, ou de jet-ski mais à peine quelques commerces et quelques guesthouses.

Le lendemain, on quitte la ville de Tosor et les rives du lac Issyk-Koul pour aller rejoindre notre prochain objectif : le lac de Song-Koul.

commentaires ( 2 )

  1. pas de cheval pour toi ?
    c’est quoi ton imprimante ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *