Kilimanjaro J5: Barrafu camp

On se léve comme d'habitude, et on part tranquillement en direction de barrafu camp à 4600m, ou on arrive pour 11h. On doit faire du 200 m/h maximum en montée, mais vu l'altitude, je serait pas capable d'aller bien plus vite.

 

Le camp de barrafu s'étale sur plus de 100m de dénivelés, les tente étant posées plus ou moins à l'arrache entre des rochers, ce qui fait qu'il est assez dur d'estimer le monde qu'il y a à ce camp. En plus, tout est plongé dans les nuages, et on y vois pas grand chose.On rencontre Richard, Luc&Isabelle qui viennent de redescendre du sommet.  Leur verdict : c'est dur, ca pèle vraiment. :grisemine1: Ils ont tous pris du diamox pour le sommet et n'ont pas eu de soucisde mal des montagne.Aprés avoir pris le déjeuner, on passe notre après midi à essayer de dormir et de se reposer au maximum avant le dernier jour...
Au repas du soir, notre guide nous donne quelques conseils : il nous recommande de mettre au moins 3 pantalons, et au moins 3 t-shirt/polaire et la gore-tex en haut. Message recu : ca va peler sec ! :dugnou29: C'est l'occasion pour moi d'essayer mon super t-shirt thermique odlo acheté pour l'occasion !
On va se coucher sans tarder, pour essayer de dormir un peu avant le levé fixé à 23h.
La température mesurée dans la tente est légérement négative (genre -1 ou -2°), mais avec mon super t-shirt de la mort qui tue et mon duvet de compet', même pas froid !
Désolé pour les illustrations, mais j'ai pris aucune photo de cette journée :neowen:

commentaires ( 2 )

  1. pas une photo. cela a dur être dur pour toi !!!
    3 couches de vêtements !!!
    et le rhume d’olivier ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.