Vous vous demandez peut être ce qui se cache derrière ce nom barbare sorti de l'espace. Non, il ne s'agit pas d'un espèce de jet-pack japonais, mais d'une bague d'adaptation d'un nouveau genre pour hybride aps-c que j'ai découvert dernièrement. Laissez moi vous expliquer.

Une affaire de taille

Tout d'abord, un petit contexte historique s'impose.

Avant la révolution des appareils photos numérique, on était presque tombés sur un consensus concernant la taille de la pellicule : l'immense majorité des appareils utilisait des pellicules de taille 24x36mm . Les objectifs des reflex argentiques étaient donc prévus pour exposer une zone de cette taille.

Puis sont arrivés les reflex numérique avec des capteurs de plus petite taille.

Les premiers capteurs de taille 24x36 (communément appelés full-frame ou plein format dans la langue de molière) sont arrivés plus tard, dans les années 2000 : ils sont plus compliqués à produire et restent toujours à l'heure actuel plus chers que leurs homologues de petite taille.

Il y a donc maintenant beaucoup de taille de capteurs possibles différentes, mais deux sont principalement utilisés dans le monde des appareils à objectifs interchangeables:

Le "crop factor"

C'est là qu'intervient le fameux "crop factor" dont tout photographe a entendu parler : sur les reflex, on utilise des objectifs prévus à la base pour exposer une surface de 24*36mm. Hors la surface qui est effectivement enregistrée par un capteur aps-c (de 15.7x23.6mm) est 1.5x plus petite : c'est comme si on découpait l'image produite par l'objectif pour en prendre une juste une partie. C'est ce rapport qu'on appelle le crop-factor.

Pour parler de repères connus par les photographes argentiques, on applique souvent le crop factor à la distance focale de l'objectif : par exemple si l'on utilise un objectif 50mm sur un capteur APS-C, l'image produite en terme de champ couvert est la même que celle d'un objectif de 50x1.5 soit 75mm sur un reflex argentique (ou numérique plein format).

A noter également : avec capteur plus petit on perd en profondeur de champ et en luminosité par rapport au plein format.

Pas trop mal à la tête? Accrochez vous, c'est pas fini. :bounce:

Le  plein format du pauvre

Plein de photographes présentent à l'heure actuelle les capteur plein format comme étant le top du top : en effet, on retrouve exactement exactement l'image que l'on pouvait avoir sur un pellicule 24x36

Cependant, a titre personnel je n'ai jamais franchis le pas : j'ai commencé avec des reflex bas de gamme a petit capteurs comme beaucoup de photographes, et avec des objectifs adaptés pour ces capteurs, et incompatibles avec le plein format (la gamme EF-S chez canon).  Les boitier plein format coûtent déjà cher, mais si en plus il faut changer la moitié de ses objectifs, ça fait vraiment réfléchir.  :dugnou29:

Et puis entre-temps j'ai découvert le monde de l'hybride avec le fuji X-E2, et j'ai définitivement enterré toute idée d'avoir un appareil plein format.

En possession de mon fuji, j'ai naturellement voulu adapter mes objectifs manuels à monture M42, prévus à la base pour des appareils 24x36, sur mon boitier.

J'ai pu remarquer à cette occasion qu'il y a un espace inutilisé avec ce type d'objectifs que je n'avais pas avec le reflex. En effet, l'épaisseur de l'adaptateur (qui est un simple tube creux) n'est pas du tout la même, comme on peux le voir sur la photo ci-dessous.

[photo]

Eh bien des petits malins ont pensés à utiliser cet espace vide pour proposer des bagues d'adaptation avec le système optique nécessaire pour gommer le crop factor : une bague d'adaptation qui "dézoome". Autrement dit, la bague concentre le flux lumineux de l'objectif prévu pour exposer une surface de 24x36mm sur une surface aps-c.

Et on obtient une image équivalente à celle qu'on aurai avec un capteur plein format, chose qui était impossible avec mon Canon 50D.

Pas convaincus? jetez un coup d’œil aux photos ici (en anglais, désolé :-/ ) : difficile de faire la différence entre le boitier reflex plein format et l'hybride aps-c !

Etude de marché

Il y a a ma connaissance deux fabriquants de ce type d'adaptateur : Metabones avec son "speed booster" à 499$ et Zhongyi  avec le "lens turbo" à 150$ : le choix a été très vite fait. D'autant que Metabones ne propose pas encore de speed booster en M42, la monture que je souhaitait.

Après, tout dépend de votre boitier, et du type d'objectif que vous souhaitez adapter ! Metabones propose par exemple des bagues d'adaptation assez incroyables Canon vers Sony avec transmission et conversion des signaux électroniques.

Pour ma part, j'ai donc acheté le lens turbo en monture m42.

Premières impressions

Une fois la commande passée sur le site, j'ai attendu quelques jours avant d'avoir enfin l'adaptateur entre les mains.  :zjk:

[photo]

La bague est faite de métal, ça inspire confiance.

Je m'empresse de visser mon helios 40 dessus, il a fallu légèrement forcer (à cause du filetage neuf?), mais ça passe quand même. Je met le tout sur mon appareil. C'est un peu lourd et disproportionné, mais qu'importe !

[photo]

Test

Je jette un coup d’œil dans le viseur. Oui, la différence est bien là, j'ai l'impression d'avoir un nouvel objectif. Et pour cause ! l'équivalent obtenu en aps-c est un 56mm f/1.0 ! :mr_mat: En effet, on gomme le crop factor, et on gagne 1 stop en luminosité.

[photo]

Vous voulez un exemple plus parlant? En voici un, et je remercie au passage mon ami Ganesh d'avoir bien voulu prendre la pose. :galatee:

[photo]

Il n'y a pas l'air d'y avoir de perte de piqué ( mais en même temps, l'hélios 40 est pas vraiment connu pour son piqué :galatee: ). Chose étonnante : j'ai retrouvé la mise au point à l'infini que je ne parvenais pas vraiment à atteindre avec les bagues d'adaptation classiques.

En conclusion, je suis de plus en plus persuadé que l'hybride aps-c est l'avenir de la photographie : plus léger, plus abordable, et des images de qualité équivalente.

 

commentaires ( 4 )

  1. Bonjour,
    Très intéressant, cependant, ayant pour ma part des objectifs en M42 et MC/MD de bonnes qualités, je voudrais profiter de cette bague pour gangner en focale (j’ai un om-e10, micro 4/3, donc crop factor *2), je n’arrive pas à me décider entre acheter une bague Zhongyi M42->M43 ou MC/MD–>M43, je me dis donc si je prends la bague MC/MD–>M43 + une bague M42–>MD/MC je pourrais adapter les objectifs MC MD sur mon Micro 4/3, et aussi mes objectifs M42 en ajoutant la bague M42–>MC/MD par dessus la bague Zhongyi MD/MC–>M43, vous pensez que ca fontionnerra ? j’aurais besoin de vos lumières.
    Merci

  2. Bonjour, j’ai une petite question. Si je monte un objectif canon 50mm f1.8 sur un boitier type lumix gx80 avec la bague d’adaptation Zhongyi, l’ouverture de l’objectif sera-t-elle à son maximum? vu que cette ouverture ne pourra être modifié, sera-t-elle de 1.8? je ne sais pas si je me suis fais comprendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *