Ça fait maintenant quelques mois que j'ai en ma possession un nouvel appareil photo. Avec le recul, il est temps pour moi de vous faire un petit retour.

Je vais pas faire un test classique comme on en trouve à la pelle sur internet, mais plutôt vous parler de mon ressenti, et surtout de la différence avec un reflex, en l’occurrence le canon EOS 50D.

Car mine de rien, après avoir utilisé exclusivement des reflex canon pendant plus de 10 ans, on se pose quelques questions avant de changer radicalement.

Les raisons de l'abandon du reflex

La principale raison qui m'a fait basculer : le poids et  l'encombrement. Ça m'arrive souvent de prendre des photos en rando, à vélo ou dans des situations où le poids a son importance. Certains diront que le gain est faible. Pour comparer objectivement, à matériel équivalent :

Donc environ 1/3 plus léger, ce qui n'est pas négligeable dans certains cas.

Pour l'encombrement, je vous laisse juger sur les photos ci dessous : (comparaison reflex/hybride/compact)

[photo]

Une des autres raisons qui m'ont poussé à changer, c'est le manque de discrétion des reflex : Je préfère avoir un appareil plus discret. L'un aspect le plus symptomatique du manque de discrétion des reflex, c'est la courroie fournie avec l'appareil photo : chez canon, on a le droit à une courroie modèle super-large avec marqué en énorme dessus le nom de la marque. Chez fuji, c'est une courroie simple, fonctionnelle et discrète.

Et puis le dernier argument, c'est les pratiques commerciales de Canon qui finissaient par m'agacer. Vendre une télécommande (interrupteur avec un fil) à plus de 50€, ou des bagues allonge (tube creux avec de simples contacteurs) à 175€, c'est un peu se moquer gentiment des clients.  :grise_mine:

Bref, je me suis rendu compte qu'un hybride correspondait plus à ce que je cherchais.

Un hybride ?

Un hybride (mirrorless en anglais) désigne une nouvelle forme d'appareil photo qui est apparue en 2008, en quelque sorte comme une évolution du reflex.

Un reflex désigne un appareil dont le le même objectif sert à la fois à la visée et à la prise de vue, par un jeu de miroir. Du temps de la photo argentique, c'était le seul moyen d'avoir un appareil qui permette un cadrage précis. (sans erreur de parallaxe)

Le système a été conservé lors de l'arrivée du numérique, avec les reflex numériques (DSLR comme Digital Single Lens Reflex en anglais). Les constructeurs on d'ailleurs gardé aussi la même monture pour leurs objectifs, permettant ainsi aux utilisateurs de ne racheter que le boitier.

Cependant, les reflex n'ont pas que des avantages : les objectifs et les boitiers restent encombrants du fait qu'ils sont à l'origine prévus pour des pellicules 24x36. Le mécanisme avec le miroir impose également une distance minimale entre le capteur et l'objectif.

C'est pour pallier à tous ces inconvénient que les appareils hybrides sont arrivés.

Une nouvelle monture adaptée aux petits capteurs, des petits boitiers, pas de pentaprismes ni de miroirs complexes, lourds et encombrants. On peut avoir une visée électronique à la place : le viseur affiche un écran qui reproduit l'image qui vient du capteur.

On cumule donc les avantages des reflex (objectif interchangeable, grand capteur) à celui des compacts (faible encombrement), d'ou le terme hybride.

[photo]

Fuji , Sony, Olympus, ... ?

Dans la jungle des hybrides, à l'heure actuelle, il y a l'embarras du choix.

J'ai très vite écarté Canon : leur hybrides sont de vastes blagues.  :dugnou29:

Sur le papier, les hybrides Sony sont excellents, a un prix raisonnable.

Mais j'ai fini par craquer pour Fuji.

Je vais pas mentir, la première chose qui m'a plu sur leurs appareils, c'est le look retro. J'adore ! Et puis quel plaisir d'avoir de vraies molettes pour régler diaphragme, vitesse d'obturation ou autres !

Le parc optique de Fuji, bien que moins fourni que celui de Canon, est pour ma part suffisant et d'un bon rapport qualité prix. L'objectif du kit est également d'excellente facture.

Ce sont des appareils très orientés "photo expert" : mode vidéo en retrait, pas de programme-résultat dont je me sers jamais, c'est simple et fonctionnel, et ça me plait !

Bref, j'ai fini par acheter le Fuji X-E2 avec son objectif du kit (XF 18-55mm f/2.8-4)

[photo]

Premières impressions

Avant d'avoir l'appareil en main, ma première crainte était le viseur électronique. Etant habitué du viseur reflex, le plaisir restera-t-il le même avec un viseur électronique?

Après 6 mois d'utilisation, pour ma part, je réponds sans hésitation : oui.

Il faut dire que des sacrés progrès on été fait ! C'est lumineux, la définition est élevée et le temps de latence très faible. Résultat, on oublie qu'on ne fait que regarder un écran à travers un viseur !

pour vous donner un aperçu :

[photo]

Et puis il y a des avantages au viseur électronique que j'ai découvert après :

Au chapitre des inconvénients, on notera quand même un contraste plus élevé : les zones sombres paraissent bouchées alors qu'on y voit des détails sur un viseur reflex. A noter également le fait qu'on voit moins bien en condition très lumineuse (il faut du temps pour que l’œil s'adapte à la différence de luminosité entre l'extérieur et l'écran), et aussi le fait que maintenir un écran allumé consomme de la batterie.

Ma deuxième crainte était le ressenti face a l'appareil : sur un appareil léger, on peux vite avoir une impression un peu "cheap", comme par exemple avec le Canon 400D. Mais en réalité, les matériaux de fabrication utilisés ainsi que la qualité de fabrication confèrent à l'appareil un aspect aussi plaisant qu'un reflex haut de gamme. Le faible poids et la petite taille de l'appareil ne m'on pas parut être un inconvénient.

[photo]

Sur le terrain

Une fois l'appareil adopté, je m'en suis servi finalement beaucoup plus que le reflex, qui est maintenant relégué en deuxième boitier.

Ce que je peux dire :

Bref, voici quelques exemples de ce que ça donne en image :

[photo]

 

commentaires ( 1 )

  1. Trop cool ton petit article !!! :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *